L’époque baroque (1600 – 1750)

Mis à jour le 28 juin 2022

 

 

L’époque baroque est une période très faste au niveau des inventions, des explorations.

 

Événements importants de l’époque baroque

 

  • 1608 : invention de la lunette astronomique
  • 1610 : découverte par Galilée des 4 satellites de Jupiter qu’on a appelé les « lunes galiléennes »
  • 1625 : 1ère transfusion sanguine
  • 1637 : Descartes écrit  le « Discours de la méthode », premier ouvrage philosophique en français et non en latin
  • 1642 : Invention des premières machines à calculer
  • 1687 : Isaac Newton formule la loi de la gravité

    En plus de tout ça, c’est au XVIIe siècle qu’on a bâti le château de Versailles et la fontaine de Trevi et inventé le piano forte, la machine à vapeur et le thermomètre!

    Fontaine de Trevi, époque baroque

    Fontaine de Trevi, construite entre 1732 et 1762

    Tendances musicales

    C’est en réaction au stile antico qu’on voit apparaître à l’époque baroque le musicien virtuose. Les standards de technique deviennent de plus en plus élevés autant au niveau des instruments que du chant. C’est l’époque des castrats, ces hommes qu’on opère pour qu’ils gardent leur voix d’enfant. Ce sont les castrats qui jouent les rôles de femmes dans les opéras et au théatre.

    Genres musicaux

    L’époque baroque s’intéresse à tous les genres qui peuvent mettre en valeur un soliste, qu’il soit vocal ou instrumental. L’opéra répond bien à ce désir. Il contient une forme nouvelle, l’aria, créée pour mettre en valeur la virtuosité du chanteur.

    L’opéra

    C’est l’opéra « La favola d’Orfeo » de Claudio Monteverdi en 1607 qui a véritablement lancé le succès du genre, qui s’est propagé du nord au sud de l’Italie. Au départ, l’opéra étais un divertissement pour la cour mais c’est devenu peu à peu un spectacle populaire. En France, on y était un peu réticent et ce n’est qu’en 1673 avec « Cadmus et Hermione » de Jean-Baptiste Lully que l’opéra prit sa place en France. En Angleterre, le premier opéra a été « Didon et Énée » de Purcell en 1689.

    Le concerto

    Dans la musique instrumentale, la principale forme virtuose qui se développe est le concerto. Il s’agit d’une oeuvre qui oppose un ou plusieurs solistes et un orchestre. Le mot « concerto » vient de « concertare » qui veut dire combattre. On veut mettre en évidence 2 masses sonores qui luttent l’une contre l’autre. Il existe 3 sortes de concertos :

    • Concerto solo : un instrument contre l’orchestre
    • Concerto grosso : un groupe d’instruments contre l’orchestre
    • Concerto d’orchestre : entre les pupitres

    Caractéristiques musicales

    Figuralisme

    La musique baroque exprime les sentiments en cherchant à représenter musicalement l’idée ou l’émotion : par exemple, les enfers seront traduits par des sons graves tandis que les cieux seront joués dans l’aigu.

    Rythme

    Il est très important, on aime le rythme énergique. Je ne sais pas pour vous mais moi, quand j’écoute du Bach, j’ai souvent envie de bouger et de taper du pied !

    Nuances

    Il y en a très peu, c’est p ou f. L’expression se trouve dans les contrastes et les compositeurs ne laissent que peu d’indications de nuances.

    Ornementation

    Vous l’avez compris, il y en a beaucoup ! Et il y a énormément de connaissances à avoir pour bien choisir l’ornement demandé à cette époque. Tout d’abord, il faut faire la différence entre les agréments et les ornements. Les agréments sont très courts et qui ne concernent qu’une note.  Ils sont écrits par le compositeur et que l’on doit impérativement. Parmi les agréments, on trouve le vibrato, le trille, le mordant, l’appogiature et le grupetto. Les ornements quant à eux, sont plus compliqués et plus longs. Ce sont l’équivalent musical des fioritures qu’on voit en architecture baroque. Les ornements, constitués le plus souvent d’une grande quantité de notes intercalées entre les notes principales d’une mélodie, sont facultatifs et livrés au talent et à la faculté d’improvisation de l’interprète.

    Improvisation

    Tout bon interprète devait savoir improviser en respectant le caractère de l’œuvre car les ornementations n’étaient presque jamais écrites. Cependant, pour aider les artistes, les éditeurs ont pris assez vite l’habitude de proposer des éditions d’oeuvres instrumentales comprenant des ornementations possibles. Les compositeurs eux-mêmes pouvaient imposer ces variations ornementales et Bach peut être considéré comme le maître en la matière : au début de certaines œuvres, il donne à l’interprète différentes possibilités d’ornementation.

    Profite d’un essai gratuit de 7 jours

    Principaux compositeurs

    En ordre chronologique selon l’année de naissance.

    Claudio Monteverdi : Italien né en 1567 et mort en 1643. Il est le père de l’opéra.

    Jean-Baptiste Lully : D’origine italienne mais plutôt actif en France, il a vécu entre 1632 et 1687.

    Dietrich Buxtehude : Allemand d’ascendance danoise. J.S. Bach marcha près de 400 km pour pouvoir le rencontre. Il a vécu entre 1637 et 1707.

    Johann Pachelbel : Allemand ayant vécu entre 1653 et 1706.

    Henry Purcell : Anglais né et mort à Londres (1659-1695).

    Antonio Vivaldi : Italien ayant vécu de 1678 à 1741. On l’appelait le « Prêtre roux ». Je vous met ici la pièce « Automne », un extrait des « Quatre saisons ». Vous entendrez que les contrastes de nuances si chers à l’époque baroque sont très évidents dans cette pièce.

     

    Jean-Philippe Rameau : Français ayant vécu entre 1683 et 1764. Écoute sa pièce « La poule » qui illustre bien le figuralisme de l’époque. On l’entend picosser dès les premières notes!

    Johann Sebastian Bach : Allemand né en 1685 et mort en 1750. Le Concerto Italien (ici le 3e mouvement par Angela Hewitt) est un bel exemple de rythme énergique dans la musique baroque.

     

    Domenico Scarlatti : Italien né en 1685 et décédé en 1757. Il est le fils d’Alessandro Scarlatti, également compositeur.

    Georg Friedrich Haendel : Né en 1685 en Allemagne, naturalisé anglais en 1726 et décédé en 1759 en Angleterre. Dans son air et variations pour piano, The Harmonious Blacksmith (ici par Jean-Yves Thibaudet), vous entendrez bien les contrastes de nuances.

    Les instruments de musique

    La facture instrumentale (la façon de fabriquer les instruments) s’est beaucoup développée à cette époque.  On voulait une plus grande projection sonore et plus de contrastes de nuances entre fort et doux.

    Cordes

    Le violon, qui était apparu pour la première fois en 1523, connaît son essor à l’époque baroque. Le luth est toujours très populaire. La mandoline aussi est très répandue, et la guitare et la harpe sont aussi utilisées.

    Vents

    On utilisait aussi les bois et les cuivres, comme toute la famille des flûtes à bec, la flûte traversière. Le hautbois et le basson font partie de la famille des chalumeaux, instruments à anche.  Le chalumeau est d’ailleurs l’ancêtre de la clarinette, qui est apparue vers 1700. La trompette était l’instrument des princes, couronnements, elle sonne l’entrée des rois et est associée aux grands événements.  Le trombone était apprécié pour son chromatisme.

    Claviers

    Les instruments à clavier avaient la double fonction de soliste et d’accompagnateur. Ils avaient une étendue d’environ 4 octaves. Les virtuoses du clavier savaient jouer du clavecin, du piano-forte et de l’orgue, ainsi que des autres instruments à clavier typiques de l’époque comme l’épinette et le clavicorde.

    Voir aussi mes autres vidéos sur la vie de compositeurs sur ma chaîne YouTube.

    En résumé

    L’époque baroque a été une époque très faste, autant dans le nombre d’inventions significatives qui ont été popularisées que pour le développement de la technique musicale et de la virtuosité demandée aux musiciens.

     

     

    Mon blogue sera toujours gratuit pour toi. Si j’ai pu t’aider ou te motiver à aller au piano et que tu souhaites me le faire savoir, tu peux toujours me payer un café 🙂 Merci!!

    Icône infolettre

    Pour recevoir plein de trucs et conseils liés à l’apprentissage du piano et pour connaître en primeur les nouveautés de Piano, Boulot, Dodo, inscris-toi à mon infolettre!

    1 Commentaire
    1. Denise Proulx

      Oh! quelle belle période faste !
      En viverons-nous de semblable encore?
      Tout va si vite et tout en même temps, le bon et le mauvais…..

    Trackbacks/Pingbacks

    1. L'époque romantique (1800 - 1900) - Piano, Boulot, Dodo - […] L’époque baroque (1600 – 1750) […]
    2. La Renaissance (1492 - 1600) - Piano, Boulot, Dodo - […] L’époque baroque […]