L’importance de la respiration en musique

Mis à jour le 6 juillet 2022

Certains trouveront peut-être que c’est étrange de parler de l’importance de la respiration sur un blogue consacré au piano. Lis-en juste un peu plus avant de partir, peut-être pourras-tu quand même bénéficier de quelques conseils qui peuvent également s’appliquer dans ta vie de tous les jours.

Je fais tout de suite une parenthèse pour te dire que j’ai enregistré un atelier d’une heure qui s’appelle « Gère ton stress et ta respiration au piano ». J’ai eu des discussions super intéressantes sur le sujet avec les participants! Tu peux te procurer l’enregistrement de l’atelier en cliquant sur le bouton juste ici 🙂

Prendre conscience de notre respiration naturelle

Pour déterminer l’importance de la respiration, il faut commencer par en prendre conscience. Pour ce faire, arrête-toi un peu et sens ta respiration naturelle. Respires-tu lentement ou rapidement? Par le nez ou par la bouche? Lèves-tu les épaules? Gonfles-tu le ventre?

Y a-t-il une « bonne » façon de respirer?

Maintenant qu’on a pris conscience de notre respiration naturelle, voyons ce qu’on peut ajuster pour respirer mieux. Parce que même si c’est inné et qu’on ne se pose jamais de questions sur notre respiration, oui, il y a une bonne façon de respirer!

Il faut d’abord inspirer par le nez plutôt que par la bouche car le nez filtre les particules et les germes qui sont dans l’air et nous permet ainsi de rester en santé. Ensuite, il faut penser à laisser le ventre se gonfler. Cela permettra de remplir les poumons à pleine capacité et de respirer un peu plus lentement. Il faut éviter de respirer « des épaules » car dans ce cas, on n’utilise que la partie supérieure de nos poumons.

Quels sont les bienfaits d’une bonne respiration?

Il y a plusieurs bienfaits liés à la respiration abdominale mais en voici 3 qui sont directement liés à la pratique musicale.

Aide à gérer le stress lors de la performance

Lorsque tu te sens stressé.e, le fait de te concentrer sur ta respiration pendant quelques minutes t’aidera souvent à retrouver ton calme et permettra de décontracter les muscles qui sont liés à la respiration comme ceux du ventre, de la gorge et le diaphragme.

l'importance de la respiration

Aide à gérer la douleur

Quand le corps est crispé, on finit par sentir de la douleur. Souvent, ce sont des douleurs qui s’en vont quand on prend le temps de bien respirer. Ça m’arrive régulièrement, après avoir passé quelques heures devant l’ordinateur, d’avoir le haut du corps crispé. Effectivement, après 3-4 belles respirations, les douleurs commencent déjà à s’estomper. C’est dire toute l’importance de la respiration!

Aide à mieux se concentrer

On est d’accord pour dire que la respiration apporte de l’oxygène dans le sang. Hé bien il semblerait qu’un cinquième de cet oxygène est utilisé par le cerveau. Si ton cerveau reçoit tout l’oxygène dont il a besoin pour fonctionner, tu auras une bien meilleure concentration et cela t’aidera à mieux performer musicalement.

 

Pour en savoir plus sur le rôle du cerveau dans le cadre d’une performance musicale, va lire cet article.

Peut-on oublier de respirer?

Dès qu’on se concentre, on a tendance à bloquer la respiration. Donc oui, quand on pratique le piano, il arrive qu’on « oublie » de respirer… Pourtant, les phrases musicales doivent respirer et le seul moyen d’y arriver est de prendre une réelle respiration! Si on ne le fait pas, on le ressent tout de suite dans la musique. On ne penserait pas à donner une conférence en enfilant tous les mots sans respirer n’est-ce pas? C’est la même chose en musique, et ce, même si tu joues du piano.

Que faire pour améliorer sa façon de respirer en jouant ?

Voici des exercices simples qui vous permettront de continuer de bien respirer tout en jouant du piano.

Profite d’un essai gratuit de 7 jours

Exercice #1 : Sentir la respiration

Place tes mains sur ton abdomen pour le sentir bouger. Respire par le nez tout en gardant le ventre détendu. Pense à remplir le bas de tes poumons en premier, puis le haut. Le ventre devrait se gonfler à l’inspiration et redescendre à l’expiration.

Ensuite, il faut garder cette respiration en jouant des trucs simples au piano. Par exemple, tu pourrais simplement placer une de tes mains sur 5 notes et bouger les doigts à tour de rôle, tout en gardant l’autre main sur ton abdomen pour continuer de sentir le mouvement de la respiration. Puis, fais-le à 2 mains, essaie une gamme, une pièce facile et garde toujours à l’esprit de respirer lentement et régulièrement.

Exercice #2 : Contrôler le souffle

Ce type d’exercice s’applique plus aux personnes qui jouent d’un instrument à vent mais est aussi très utile dans la vie de tous les jours car il permet de se calmer et de mieux gérer nos émotions. Respire par le nez et expire par la bouche en pensant à souffler la flamme d’une bougie. Tu veux seulement la faire vaciller, pas l’éteindre. Ton souffle doit être mesuré et la pression doit être constante.

Exercice #3 : Analyser la partition

Maintenant que tu es capable de sentir ta respiration en jouant et que cela te permet de mieux gérer ton stress (OK, je sais que c’est un travail à moyen et long terme mais c’est ce qu’on vise!), il faut analyser la partition afin de déterminer quels sont les endroits où musicalement, il est nécessaire de respirer. Les silences et les fin de phrases entraînent assurément une respiration.

Respirer à ces endroits avant de repartir une nouvelle phrase améliorera ta musicalité, tes nuances et tu ressentiras mieux la direction dans laquelle t’amène la pièce. Ces respirations vont également augmenter la souplesse de tes mouvements. C’est une bonne chose car quand on crispe, ça s’entend! Un poignet ou un bras raide et tout à coup le son n’est plus du tout aussi beau et dégagé.

L'importance de la respiration

 

 

Exemple de virgule pour indiquer une respiration

Lorsque tu auras déterminé les endroits où tu dois respirer, note-les sur la partition. Les chanteurs et instrumentistes à vent n’ont pas le choix, ils doivent prévoir où ils vont respirer. La façon standard de le noter est avec un petit « V » ou une virgule sur la partition, alors on peut faire comme ça au piano aussi!

Bref, je crois que l’importance de la respiration a été amplement démontrée, que ce soit pour la vie de tous les jours ou pour jouer du piano. Je t’encourage à mettre en application quelques-uns de ces trucs, si tu ne le fais pas déjà!

 

 

Mon blogue sera toujours gratuit pour toi. Si j’ai pu t’aider ou te motiver à aller au piano et que tu souhaites me le faire savoir, tu peux toujours me payer un café 🙂 Merci!!

Icône infolettre

Pour recevoir plein de trucs et conseils liés à l’apprentissage du piano et pour connaître en primeur les nouveautés de Piano, Boulot, Dodo, inscris-toi à mon infolettre!

0 commentaires